• Bardit de l'amour et du chemin

    Bardit de l'amour et du chemin:

     

    Ecoute la rivière quand elle file entre les rochers gris, les algues généreuses qui bordent les cours d'eaux.

    Dans le sous bois les rayons éclatants du soleil coupent à travers les branchages.

    Ici dans cette forêt et sur les bords de la rivière il y a mon chemin...

    Trouver doucement son propre bonheur demande du travail sur soi.

    La route sineuse qui est pourtant belle bordée de fleurs sous la lumineuse lune qui s'éléve doucement dans la douceur de la soirée.

    Depuis que je l'ai vue, ébloui par son éclair, mon esprit s'illumine lui aussi.

    Quand une petite fleur pousse doucement dans une faille...

    Entourée du bitume froid et dur elle trouve doucement sa voie.

    Je regardais sans voir, et maintenant je ne vois dans l'air que la lumière et l'amour qui nous entourent.

    Comme il est doux de rêver au bonheur.

    Comme la feuille de la fleur est éclatante et verte.

    Comme son parfin enivre le voyageur.

    Comme il est bon de trouver une place et de pousser nous aussi dans la faille du bitume et d'oublier la duretée du monde.

    Je rêve que je suis une fleur moi aussi.

    Dans l'introspection j'ai découvert que je peut être assez fort pour ne pas avoir des sentiments négatifs.

    Dans l'introspection j'arrive à voir que nous sommes les créateurs de notre propre chemin et de la façon dont nous allons voyager ensemble sur ce chemin.

    Et mon admiration pour la fleur qui pousse entre le béton sans fin se fortifie

    La beauté de la vie en est la cause car sur le chemin nous trouvons tous ce dont notre coeur à besoin.

    Tout cela alimentent mon feu, celui de mon foyer, et celui qui brule dans mes rêves.

    Qui couve dans nos cœurs, en braise incandescente

    Il suffit que je comprenne que je suis une fleur qui pousse moi aussi.

    Pour me rendre à moi même la joie dont j'ai usé si peu !

    La paix, la spiritualité et l'haromine deuviennent une chemin, une joie, une priorité.

    Sans le recul nécéssaire et la vibration d'amour, de l'amour pour soi, de l'amour pour la terre, de l'amour pour l'humanité, tout le chemin parcouru est vain.

    Quand la fleur en fleurissant pardonne au bitume de goudron d'être aussi dur et froid.

    Les fleurs ne sont pas toujours parfaites, comme la rose qui porte ses épines.

    Et c'est le propre de l'être humain de ne pas l'être.

    Nous pardonner à nous même et s'avoir pardonner est important pour savoir aimer.

    Voici le chemin, des fleurs au coeur tendre qui borde les allées ensoleillées.

     

    Bardit de l'amour et du chemin

    Ecrit par Eikthyrnir Odinson

     

     

    « Fermeture des gens aux mondes subtils, les Chakras et les espritsPlantañ tomatez / Planter des tomates »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter