• Bardit pour Yule et le retour vers le feu

    Bardit pour Yule et le retour vers le feu:

     

    Qu'il est réconfortant ce feu dans l'âtre du foyer.

    Lui qui illumine sur les bougies ou réchauffe les cheminées.

    Il fait froid et la roue a tournée une fois de plus, quand la terre s'est endormie et que la végétation s'est encore éteinte avec les dernières lumière du soleil passé.

    Ici sur la terre de midgard protéger par les landvaettir et le regarde bienveillant des dieux d'Asgard.

    Ici sur la terre ou les routes sont périlleuses.

    Ici sur la terre ou la vie nous apporte pourtant tant et tant de bénédictions.

    J'ouvre mon coeur a l'autre quand je partage avec lui le même festin, le même espoir et le même chagrin.

    La lumière retrouver dans le ciel d'hiver aussi.

    Quand la grêle ou la neige nous apporte tant de magie et de guérison.

    Quand les nuages ne semblent plus aussi effrayants.

    Quand le ciel brille à nouveau de mille feux.

    L'éclat dans le regarde de l'autre.

    L'éclat sur la mer qui se réchauffe et la montagne au dégel.

    Qu'il est bon de sentir le soleil brillant à nouveau.

    Quand le chemin ne semble plus aussi escarpé et qu'en suivant la lumière on se retrouve devant les portes des Ases.

    De bonnes intentions et de bonnes pensées nous viennent alors facilement.

    Que notre année qui vient avec le retour du soleil soit nourris elle aussi de bonnes intentions, de paix et de festins.

    Ici sur la terre de midgard protéger par les landvaettir et le regarde bienveillant des dieux d'Asgard.

    Ici sur la terre ou les routes sont périlleuses.

    Ici sur la terre ou la vie nous apporte pourtant tant et tant de bénédictions.

    Sur le dernier bateau la bas sur les eaux tumultueuses se dresse le rameur. Il voyagera lui aussi vers l'astre brillant.

    Triste en est parfois rendu la saison, les vents froids gémissent au dehors. La glace et le retour des fortes pluies annonces pourtant le renouveau au tison du foyer.

    L'esprit perdu quelque part entre la mort et la vie, dans quelque nuits d'hiver qu'il nous reste à suivre et à traverser.

    Dans la nuit d'hiver sur quelque Drakkars oubliés naviguent les raisons.

    Mais dans chaque maisons joyeusement se glisse Yule et ses farandoles.

    Proche des anciens le wyrd résonne dans la brume des temps de jadis

     

    Ecrit par Eikthyrnir Odinson

     

    Bardit pour Yule et le retour vers le feu

    « La prière de Freya pour le 29 DécembreLes Neuf vertus du chemin nordique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter